Daily Archives: June 13, 2016

Se Loger à Londres: Quelques Conseils

Londres est une des villes les plus recherchées en matière de logement. Y habiter et s’établir pour quelque temps demandent beaucoup de persévérance et une bonne dose d’attitude positive. Trouver le bon logement à un prix raisonnable ressort de beaucoup d’efforts de recherches et une bonne connaissance du marché.

Cette grande ville est divisée en plusieurs zones (zones 1 à 6). Des quartiers au centre de Londres, comme le Piccadilly Circus et Victoria, sont des endroits très recherchés et donc plus chers. Brockley, Crystal Palace, Harrow et autres endroits en (zone 3 à 6) sont moins chers. Vous aurez des appartements beaucoup plus grands mais il vous faudra dépenser plus de temps dans les transports en communs.

Plusieurs solutions s’offrent à vous :

A votre arrivée, il sera plus aisé de réserver dans un premier temps une chambre dans un “Bed & Breakfast” ou dans des auberges de jeunesse. Cela vous donnera ainsi le temps d’explorer certains endroits avant de vous décider ou chercher votre logement.

Une solution peu onéreuse est le “Houseshare” où vous logeriez chez l’habitant. Certaines ONG recherchent des personnes qui pourront loger avec des personnes âgées pour un loyer modeste. Vous aurez la charge d’aider le propriétaire dans les tâches quotidiennes et leur tenir compagnie. Certains propriétaires louent aussi des chambres chez eux. Vous serez donc un “lodger”.  Dans ce cas, il y aurait certaines règles à respecter tel que les heures ou vous auriez accès à la cuisine et si vous avez le droit d’inviter des amis.

Vivre en colocation dans des appartements ou dans des maisons avec d’autres personnes est une autre option à considérer (House of Multiple Occupancy – HMO). Vous aurez probablement votre propre chambre avec votre propre salle de bain et aux autres parties communes telle que la cuisine, la salle à manger et probablement la buanderie.  Il est important de rencontrer vos colocataires pour avoir une idée si vous allez vous y plaire et de connaître les règles de communauté telles que le droit d’inviter vos amis et le nettoyage des parties communes.  Certaines colocations proposent un loyer intégrant les charges (factures d’électricité, d’eau et de gaz communément appelé « bills »). Dans ce cas, vous n’aurez en général pas à payer le “Council Tax”, les impôts locaux.

Si vous louez un appartement ou une maison seu(e), vous aurez à payer les impôts locaux «  Council Tax » et probablement votre loyer exclura les charges. Pour vérifier le montant à payer pour « le Council Tax », vous pourriez appeler le Council (municipalité) concerné. Ils vous poseront quelques questions telles que le code postal et le nombre de personnes habitant dans l’appartement afin de calculer le montant annuel à payer. Vous aurez le choix de payer ce montant en 12 mensualités si vous le souhaiteriez.

Le jargon immobilier est différent de celui en France. Ainsi, un « one-bedroom flat » est une deux pièces (salon et 1 chambre), un « two-bedroom » flat est un trois pièces et ainsi de suite. Un « split level apartment » est un appartement sur deux niveaux avec les chambres à coucher au niveau supérieur.

Quelque soit la solution que vous auriez trouvée, il convient d’avoir en tête quelques connaissances sur le marché immobilier londonien et les règles à respecter.

Vous aurez à prévoir de payer une caution (« deposit ») dont le montant est de 6 semaines de loyer et aussi les frais d’administration si le logement que vous avez choisi est géré par un agent immobilier. Certains documents vous seront demandés par le propriétaire ou l’agent immobilier: contrat de travail, feuilles de salaire, visa.

C’est important de lire votre bail au cas où certains aspects tel que la maintenance ne sont pas inclue. Toute caution doit etre enregistree dans un tenancy deposit scheme qui garantit votre caution. Tout bail doit être une durée minimum de 9 mois. Vous avez le droit de demander un “break clause”, soit une rupture de bail, après six mois. Cela vous donnera plus de flexibilité si vous auriez trouvé un meilleur logement plus tard. Un garant sera nécessaire si vous venez d’arriver à Londres et vous n’avez donc pas de feuilles de salaire pour les 3 dernier mois. Vous pourriez aussi négocier pour payer votre loyer six mois à l’avance dans le cas que vous ne trouvez pas de garant. Certaines agences acceptent cette option.

Le “EPC” (Energy Performance Certificate) de chaque logement est noté. La loi exige qu’un logement à louer doit avoir un EPC minimum de E. L’indicateur EPC vous donnera une idée de la facture de gaz ou d’électricité à prévoir pour le chauffage. A titre de comparaison, un indicateur B indique que vos charges en matière de consommation d’énergie seront moindres comparés à celles d’un indicateur E. Exemple :  un appartement deux pièces avec l’indicateur B aura £50 de charges mensuelles pour le chauffage et l’électricité en hiver. Ceci est considéré comme très économique.

Les moyens de transports, les commerces avoisinants sont des critères à ne pas négliger lorsque vous choisissez les endroits où vous aimeriez habiter. Sur Rightmove, Zoopla, Spareroom, vous aurez une idée du montant du loyer pour les différentes zones londoniennes. Un appartement de deux pieces se loue à £1,000 dans la zone 5 et le même appartement se louera à £2,000 dans la zone 3.

Certains endroits tel que Surbiton, Milton Keynes sont desservis par des trains directs à destination de Londres sans s’arrêter aux gares intermédiaires. Les loyers y sont moins chers et vous aurez l’occasion de découvrir “Greater London” – des endroits à la périphérie de Londres.

Le mieux est votre réseau à Londres. Si vous avez des amis ou des collègues à Londres, alors profitez-en, demandez-leur conseils. Si vous y plaisez dans votre logement, entretenez une bonne relation de confiance avec votre propriétaire qui pourra se montrer plus coopératif pour la maintenance et autres petits soucis que vous auriez avec l’appartement.